Design pour tous

Avec Saint-Étienne érigée en capitale française du design, le territoire métropolitain fait figure de référence dans le domaine.

    • C'est quoi le design ?

      A l'origine, le design est né avec l'industrialisation et la nécessité de passer d'objets manufacturés (fabriqués par des artisans), aux objets industriels (fabriqués par des machines). Il revêtait un fort enjeu esthétique, l'objectif étant
      que le beau soit accessible à tous grâce à l'industrie. 

       

      Aujourd'hui, cette volonté s'est étoffée et, conservant un idéal d'universalité, concerne un champ bien plus vaste que de simples considérations esthétiques. Le design vise à améliorer l'habitabilité du monde,  c'est faire en sorte que les objets soient au service de l'humain et non l'inverse. 
      Le design touche non seulement les objets, mais aussi les processus, les organisations, les relations humaines... Le fil directeur reste le même : une réflexion poussée en amont de tout projet, une volonté perpétuelle de se réinventer et d’innover, pour envisager un avenir plus esthétique, plus économe et plus respectueux.

       

      Le design à Saint-Etienne Métropole

      Ce sont des centaines d’entreprises qui innovent dans un contexte favorable : celui d’une Métropole qui ose, qui accompagne, qui propose son territoire comme terrain d'expérimentations. Et c'est celui d'un territoire rempli d'acteurs
      qui pratiquent le design sous toutes ses formes.

       

      Ainsi, le design sur le territoire c'est d'abord la Cité du design qui :

      • forme les designers de demain, mène des actions de recherche et de prospective pour le faire sans cesse évoluer,
      • informe tous les publics sur les composantes du design et  ses atouts,
      • accompagne les entreprises  dans leurs démarches design qu'elle que soit leur taille, leurs objectifs, leurs ambitions, leurs connaissances en la matière.

       

      Le design c'est aussi :

      • des bâtiments exemplaires signés de grands noms de l'architecture (Le CorbusierNorman Foster, Finn Geipel...),
      • des aménagements urbains mieux pensés,et des places, entrées de ville, parvis de gare, parsemés de mobiliers innovants.
      • des centaines de designers intervenant dans tous les champs du design, pour toutes les entreprises, et dont nombre d’entre-eux sont réunis dans un collectif : Designers+, seule structure française de ce type, dont le siège est  à Saint-Étienne.

       

      Enfin, ce sont des entreprises font appel au design pour repenser leurs produits, leurs processus, leur organisation. Ce sont des commerces qui s'en emparent pour repenser leurs modes d'approvisionnement, leurs achalandages,leur positionnement.
       

    • La Métropole en référence mondiale

      Toutes ces volontés, tous ces projets, toutes ces réalisations, forment une constellation qui n'existe nulle part ailleurs, et a valu au territoire métropolitain une reconnaissance mondiale en 2010.

       

      Saint-Étienne est en effet la seule ville française désignée « ville créative UNESCO de design ». Elle partage cette distinction  avec 30 autres cités de par le monde, dont plusieurs capitales (Mexico, Brasilia, Buenos Aires, Helsinki, Berlin, Budapest, Beijing, Séoul, Singapour), faisant d'elle leur égale, un lieu qui compte et sur lequel on compte pour inventer l'avenir, dès à présent.

       

    • Qu'est-ce que le design management ?

      Il a pour rôle d'améliorer la performance des services publics rendus à l'usager et de concrétiser, pour la population, l'apport du design dans la qualité du développement économique et social du territoire.

       

      Voici les dernières actions menés afin de renforcer le design management des politiques publiques :

      • 2016 a été consacrée à la préparation de l’opération "Banc d’essai". Cette opération permet à des équipes constituées de designers, entreprises et maisons d’édition de tester, grandeur nature, leur production d’objets urbains, de les confronter à l’espace public et de les livrer à l’expertise des usagers.
      • Le même travail de préparation a été engagé pour « Rue de la République et du Design », un projet d’expérimentations qui questionnera les nouveaux modes d’occupation des centres-villes. L’objectif est que la rue de la République devienne un laboratoire qui permettra de réactiver tant ses pas de portes que ses espaces publics.
         

      Le Design management a intégré des programmes structurants tels que :

       

      Un comité d’animation des acteurs du quartier Manufacture a été créé pour alimenter les réflexions et faire du quartier un lieu permanent de tests et d’expérimentations (programme #Design Tech Expérience).