Les richesses historiques et patrimoniales du territoire

Saint-Etienne Métropole réalise l'inventaire du patrimoine sur l'ensemble des communes et vous invite, à travers des actions de médiation, à (re)découvrir les richesses historiques et patrimoniales locales de l'Antiquité jusqu'à nos jours.

Elle oeuvre ainsi pour étendre le label Ville d'art et d'histoire de la Ville de Saint-Étienne en Pays d'art et d'histoire à l'échelle des 53 communes.

  • Des visites guidées

    Ville d'Art et d'Histoire vous propose un programme d'animations variées accessibles à tous les publics (visites découverte de quartiers d'une commune, mises en lumière d'un élément du patrimoine ..).

    Ouvertes uniquement aux individuels, ces visites guidées assurées par des guides conférenciers agréés et des médiateurs culturels professionnels.

     

    > Programmation et réservation en ligne sur saint-etienne-hors-cadre.fr

     

  • Des parcours touristiques et patrimoniaux à découvrir

    À chaque thématique son parcours !

    Découvrez et téléchargez en intégralité les éditions Parcours qui vous proposent de (re)découvrir notre patrimoine.

      • Les bourgs médiévaux fortifiés

        Comment les lieux de vie et de pouvoir, symbolisés par les bourgs fortifiés et les châteaux, étaient répartis à l'époque médiévale et quelles en sont les traces encore visibles aujourd'hui ? Un parcours pour mieux comprendre le territoire de Saint-Étienne Métropole au Moyen Âge. 

      • Les châteaux de l'industrie

        Dès le milieu du XIXè siècle, la construction de "châteaux" ou "demeures de maîtres" est une traduction architecturale, urbaine et visible de l'essor économique de la région stéphanoise. Plus d'une dizaine existent aujourd'hui sur le territoire :

      • Rozier-Côtes-d'Aurec

        Petite commune située aux confins du département de la Loire, qui s'est développée autour d'une prieuré du XIIe siècle dont l'église est classée au titre des Monuments historiques : 

         

      • L'art nouveau

        Le mouvement art nouveau naît dans les années 1890 pour s'éteindre avec la Première guerre mondiale. S'il s'inscrit dans une temporalité très brève, il n'en est pas moins extrêmement productif, notamment à Saint-Étienne, trouvant une expression dans tous les domaines de l'art : peinture, sculpture, arts graphiques, arts décoratifs et bien sûr architecture :

         

      • L'aqueduc romain du Gier

        Datant de l'époque gallo-romaine, les aqueducs sont des conduits construits ou creusés, qui assurent le transport de l’eau, depuis une source ou un barrage sur une rivière vers une villa, une agglomération, ou pour l’irrigation des cultures.

        L’aqueduc du Gier traverse 11 communes de la Métropole. C’est le plus long des quatre aqueducs qui alimentent Lyon à l’époque romaine :

      • Le street art

        Voici un parcours qui vous donnera un aperçu de cet art et de ses pratiques à l'échelle de la métropole stéphanoise (à Saint-Étienne, Saint-Chamond, Sorbiers et Roche-la-Molière) :

      • Les lieux d'innovation de l'industrie

        Principal berceau de l'industrialisation au début du XIXè siècle, le bassin stéphanois se bâtit autour d'une multitude d'activités : armurerie, passementerie, quincaillerie, mine, métallurgie... Les vestiges des lieux d'innovation industrielle sont donc nombreux sur le territoire :

  • Des podcasts dédiés au patrimoine

    Les podcasts de la série "La Bulle patrimoine" vous ouvrent des fenêtres sur de nouveaux paysages, pour vous évader et redécouvrir notre ville et ses recoins insoupçonnés, sans bouger de chez vous...

     

    > Rendez-vous sur la plateforme pour les écouter !

     

  • Le label "Villes et Pays d'art et d'Histoire"

    Le Ministère de la Culture attribue l'appellation "Villes et Pays d'art et d'histoire" aux collectivités locales qui animent leur patrimoine. Des vestiges antiques à l'architecture du XXIe siècle, les villes et pays mettent en scène le patrimoine dans sa diversité. Le réseau compte aujourd'hui 202 Villes et Pays d'Art et d'Histoire.

     

    En 2000, Saint-Etienne est labellisée Ville d'Art et d'Histoire pour son patrimoine des XIXe et XXe siècles particulièrement important, représentatif des activités industrielles, et témoin d’une histoire sociale forte.
    La Métropole est actuellement en cours de projet pour étendre le label Ville d'art et d'histoire en Pays d'art et d'histoire à l'échelle des 53 communes.