• Alerte aux crues

     Saint-Étienne Métropole dispose d’un système de détection des risques de crues, Saphyras (Système d’alerte et de prévision hydrologique radar pour l’agglomération stéphanoise). L’objectif ? Anticiper plus efficacement les inondations et pouvoir prévenir les communes des événements à venir.

     

    Mis en service sur les bassins versants du Furan, du Gier et de l’Ondaine, Saphyras concerne 40 communes, dont 32 métropolitaines.
    Une vingtaine de capteurs placés sur différents tronçons des rivières permettent de surveiller l’évolution des hauteurs d’eau. Ces données sont consultables sur un site internet auquel ont accès les communes exposées et les services de la Métropole. Ces derniers peuvent, après analyse par les agents d’astreinte, alerter directement les communes des risques à venir lorsque l’un des deux seuils (préalerte et alerte) est dépassé.

     

    Compte tenu de l’évolution des technologies, ce système a été modernisé. Si le fonctionnement et la philosophie restent identiques, la version 2 de l'outil Saphyras lancée en juillet 2021, apporte des évolutions importantes :

    • une mise à jour des outils au niveau informatique,
    • un système d’alerte plus efficace,
    • une meilleure ergonomie
    • un critère de surveillance supplémentaire la pluviométrie (en instantané et en cumul calculé par le logiciel à partir d’images de Météo France) pour pouvoir quantifier l’événement.

     

  • Les Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI)

    Constituant le volet gestion des crues des contrats de rivière, et faisant l’objet d’une contractualisation spécifique avec l’Etat, Saint-Étienne Métropole a signé, le 18 mai 2018, deux Programmes d’Actions de Prévention des Inondations pour le Gier et l'Ondaine. 

    L’Ondaine et le Gier font partie en effet des cours d’eau à caractère torrentiel susceptibles de provoquer des crues rapides pouvant générer de sérieux dommages humains et matériels. 

     

    Ces PAPI visent à :

    • améliorer la qualité des eaux, 
    • restaurer et mettre en valeur les cours d’eau et leurs abords,
    • limiter les crues,
    • tout en inscrivant les communes dans une reconquête de la nature. 

     

    Ils s’inscrivent également dans le cadre des contrats de rivières.

     

      • Le PAPI du Gier

        Le territoire du Gier a été particulièrement marqué par les crues de 2003 et 2008. Par ailleurs, des montées d’eau significative, mais n’ayant engendré que peu de dégâts, ont eu lieu  en 2014 et 2016. 

        Le Programme d’Actions de Prévention des Inondations du Gier 2017 - 2024 prévoit 38 actions sur 6 ans pour un budget global de 38,5 M €. Le PAPI Gier est porté par SÉM et le Syndicat mixte du Gier Rhodanien (SyGR) qui sont également les principaux financeurs des actions avec l’Etat, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, la Région et le Département.

        Le chantier des berges du Gier à Rive-de-Gier fait partie de ses nombreux actions. 

        Un nouveau PAPI Gier est d’ors et déjà en préparation. Il sera mis en œuvre dès 2025. 

      • Le PAPI de l'Ondaine

        Le Programme d’Actions de Prévention des Inondations de l'Ondaine prévoit 27 actions réparties sur le bassin versant de l’Ondaine au Pertuiset, au Chambon-Feugerolles, Fraisses et Unieux, La Ricamarie.

        Ce programme s’élève à hauteur de 8,5 M €, dont 1,8 M € autofinancés par Saint-Etienne Métropole. Le reste du financement est réparti comme suit : 

        • 3 M € de subventions de l’Agence de l’eau Loire Bretagne 
        • 1,8 M € de subventions de l’Etat 
        • 1,1 M € de subventions de la Région Auvergne – Rhône-Alpes 
        • 590 000 € de subventions du Conseil Départemental Loire 

        L'aménagement du lit de l'Ondaine à la Ricamarie, avec la création de berges naturelles et végétalisées en amont du square Duché ainsi qu’une voie verte le long du cours d’eau, fait partie des chantiers menés dans le cadre de ce PAPI, tout comme l'aménagement des berges du Pertuiset.

         

      • Le PAPI du Furan

        Le Programme d’Actions de Prévention des Inondations du Furan prévoit 34 actions sur 6 ans. 
        Ce programme s’élève à hauteur de 11 M €, avec des financements prévus de l’Etat et de l’Europe dans le cadre du FEDER.

        Quelques exemples : 

        • des actions de sensibilisation, d’amélioration de la conscience du risque et de réduction de vulnérabilité,
        • la découverture du Furet à proximité du Rond-Point Vélocio,
        • les travaux d’amélioration de la gestion des crues sur le barrage du Gouffre d’Enfer prévus en 2024...

         

  • La Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI)

    Cette compétence « Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations » (GEMAPI) est du ressort de Saint-Étienne Métropole depuis 2017.

    Son objectif est de concilier

    • urbanisme : meilleure intégration du risque d’inondation dans l’aménagement du territoire et dans les documents d’urbanisme,
    • prévention des inondations : gérer les ouvrages de protection,
    • gestion des milieux aquatiques : assurer l’écoulement des eaux et gérer les zones d’expansion des crues.