Promotion de l’innovation scientifique, technique et industrielle

Saint Etienne Métropole souhaite promouvoir une culture de la créativité et de l’innovation au sein de son territoire et plus particulièrement auprès de la jeunesse. Dans ce cadre, elle soutient plusieurs projets dans le domaine de la culture scientifique technique et industrielle.

  • Le Centre-Pilote d’Education aux sciences « La main à la pâte » à la Rotonde

    Le CCSTI (centre de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle) La Rotonde, situé au sein de l’école des Mines de Saint-Étienne, œuvre depuis 17 ans au développement de la culture scientifique, technique et industrielle dans l’agglomération stéphanoise et au-delà. La Rotonde appartient au réseau des centres de Sciences Auvergne-Rhône-Alpes, 1er réseau de culture scientifique régionale en France.

     

    Les projets européens « Pollen » (2007 – 2009) puis « Fibonacci » (2010 - 2012), soutenus par Saint-Etienne Métropole, avaient pour objectif de créer, mettre en place et tester un processus de dissémination à grande échelle de l’éducation en sciences et mathématiques fondée sur l’investigation.

     

    Le projet de Centre Pilote « La main à la pâte », créé en 2013, poursuit le travail engagé et maintient l’expertise stéphanoise à l’échelle nationale et internationale sur les questions d’éducation aux sciences. Chaque semaine, ce sont 10 000 élèves qui travaillent sur les sciences à l’école, appuyés par un réseau de 650 malles pédagogiques itinérantes, des formations professionnelles auprès des enseignants, ainsi qu’un appui structurant d’étudiants de l’enseignement supérieur (programme ASTEP : accompagnement en science et technologie à l’école primaire).

     

    Les deux composantes du projet d’éducation aux sciences du Centre Pilote sont :

    • L’aménagement d’un parc à vocation pédagogique au puits Couriot à horizon 2019, proposant un ensemble d’animations portées par des structures de culture scientifique, technique, industrielle et de développement durable (lecture de paysage, découverte de la faune et de la flore, géologie, eau, énergie, cabanes d’animations scientifiques…).
    • La création d’un espace à vocation régionale pour l’éducation aux sciences, à la fois centre de ressources et lieu de formation pour les enseignants.

     

    Ses missions :

    • la gestion du dispositif « La main à la pâte »
    • l’animation du Parc Éco-sciences du puits Couriot
    • la formation, la documentation et l’engagement pour l’égalité des chances.

     

    Le centre possèdera un espace pour accueillir le matériel prêté aux écoles et des ressources pédagogiques et documentaires; une salle de formation modulable (espace d’animation ou accueil de petites expositions) ; des bureaux partagés et un espace de réunion.

     

    Participation de Saint-Etienne Métropole : 20 000 € par an

  • L’alternateur de l’Institut Régional Universitaire Polytechnique (IRUP)

    A mi-chemin entre éducation populaire et centre de vulgarisation culturelle, l’Alternateur se veut un espace de curiosité industrielle pour rapprocher les stéphanois de leur patrimoine industriel. L’Alternateur sera implanté au sein du campus industriel de l’ISTP-IRUP.

     

    L’idée est de proposer au public une entrée par l’objet dans un espace scénographié. L’objet sera de préférence un objet du quotidien dans lequel tout un chacun se retrouve. Le lien avec l’industrie, présente ou passée, du territoire sera mis en avant. Sur la base de cet objet, des animations culturelles et des manifestations seront proposées au public, selon un programme adapté (semaine de l’industrie, de l’orientation…)

     

    Les objectifs visés à travers l’Alternateur sont les suivants :

    • Favoriser l’orientation des jeunes collégiens et lycéens en mettant à leur disposition une information générale sur les filières métiers de l’industrie. Ils pourront éventuellement se projeter dans un avenir professionnel en sein de l’industrie.
    • Soutenir la diffusion d’outils et dispositifs pédagogiques innovants. L’alternateur sera aussi un lieu de rencontre et d’échanges entre équipes pédagogiques de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur, en vue de créer des synergies autour des logiques de professionnalisation et l’alternance.
    • Compléter l’offre de la Rotonde sur le volet « culture industrielle ». La Rotonde, Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, est un laboratoire d’idées et d’innovations qui, par ses actions, aide à augmenter et à valoriser la capacité de questionnement dans le champ de la culture scientifique. Favoriser l’accès aux filières de formation scientifiques et techniques. L’objectif est de modifier l’angle d’approche souvent employé en partant de l’objet, notamment du quotidien, et en le décortiquant pour mettre en évidence la « main » du technicien, de l’ingénieur,…

     

    Participation de Saint-Etienne Métropole : 38 000 €