• Le nouveau plan climat air énergie territorial

    Conformément à la loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte, Saint-Étienne Métropole renouvelle son Plan Climat pour la période 2019 -2025. Il prend en compte deux nouveautés : la qualité de l’air et l’adaptation au changement climatique.

     

    Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est une stratégie locale élaborée avec l'ensemble des acteurs du territoire dans le but de :

    • réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et les consommations d'énergie,
    • améliorer la qualité de l'air en réduisant les émissions de polluants atmosphériques,
    • adapter le territoire au changement climatique
    • augmenter la production d'énergie renouvelable.

     

  • Les engagements du plan climat

      • Les conséquences du changement climatique

        L'activité humaine et l'utilisation d'énergie sont en constante évolution depuis le début de l'ère industrielle. Cette forte consommation d'énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz) a entrainé une augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère, avec pour conséquence une élévation de la température moyenne de la planète.

        Le Groupement Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), évalue l'augmentation de la température d'ici la fin du XXI siècle entre 1,1°C et 6,4°C. Les conséquences de ce dérèglement climatique sont de plus en plus visibles :

        • augmentation des phénomènes climatiques extrêmes (inondations, sécheresses, tempêtes…),
        • répétition des épisodes de canicules et de leurs risques sur la santé des personnes les plus fragiles,
        • perturbation des rythmes saisonniers et altérations des productions agricoles, disparition d'espèces végétales et animales indispensables à l'écosystème,
        • apparition d'espèces animales jusque-là étrangères à notre territoire, potentiellement prédatrices des espèces locales (frelon asiatique) ou nuisibles pour la santé (moustique tigre).

         

      • Quels sont les enjeux du plan climat air énergie territorial ?

        • Porter un effort ambitieux pour la sobriété et l’efficacité énergétique, 
        • Prolonger la tendance à la baisse des émissions des gaz à effet de serre,
        • Augmenter la séquestration carbone grâce aux forêts et aux prairies
        • Traiter les causes des émissions de polluants atmosphériques
        • Multiplier les énergies renouvelables et de récupération sur le territoire
        • Saisir les potentiels de développement des réseaux de distribution d’énergie pour l’essor des énergies renouvelables
        • Agir pour la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité
        • Limiter la vulnérabilité du territoire et de la population au changement climatique (amélioration de la qualité de l’air, lutte contre les îlots de chaleur).
  • Le diagnostic climat du territoire

    Le diagnostic réalisé en 2017/2018 sur le territoire de Saint-Étienne Métropole montre que les transports et l’habitat sont les secteurs les plus consommateurs d’énergie, et émetteurs de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Pour ces derniers, le transport à partir de véhicules diesel ainsi que le chauffage au bois peu performant (foyers ouverts ou fermés d’avant 1990) et le chauffage au fioul en sont les principaux responsables.

     

    On note toutefois une réduction globale des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques sur les dix dernières années.

  • La stratégie et le plan d'actions 2019-2025

    Le nouveau Plan Climat Air Energie Territorial 2019-2025 s’articule autour de 11 axes stratégiques.  

        • Le pilotage et la mobilisation des acteurs
          • Piloter et mobiliser les partenaires et les acteurs
          • Suivre et évaluer le PCAET
          • Sensibiliser au Développement Durable
          • Accompagner et promouvoir les éco-évènements
        • Une Métropole exemplaire

          En complément du volet territorial du PCAET, Saint-Etienne Métropole souhaite s’inscrire dans une démarche « Métropole exemplaire » au niveau de la maîtrise des consommations d’énergie, de la réduction de l’empreinte carbone et des émissions de polluants atmosphériques liées à son patrimoine et ses compétences.

        • L'urbanisme pour la transition énergétique et écologique
          • "Grenelliser" les documents d’urbanisme
          • Organiser la planification de la mobilité
          • Organiser la planification au regard de la carte stratégique Air
          • Prendre en compte les réseaux énergétiques dans les documents d’urbanisme
          • Accompagner à l’Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU)
          •  Accompagner la Labellisation d’Eco-Quartiers et les projets exemplaires
          •  Mettre en oeuvre le Contrat Vert et Bleu
          • Mettre en oeuvre les zonages de protection agricole
        • L'adaptation au changement climatique
          • Partager les connaissances en matière d’évolutions climatiques et de leurs impacts locaux
          • Faire évoluer les pratiques dans les espaces publics et privés en faveur de l’adaptation au changement climatique
          • Renforcer la nature en ville pour lutter contre les pics de chaleur
          • Faire évoluer les pratiques sylvicoles et valoriser la capacité de stockage du carbone de la forêt
          • Favoriser la gestion intégrale de l’eau et lutter contre le gaspillage de la ressource en eau potable
          • Organiser les solidarités pour faire face aux crises climatiques
        • Le résidentiel
          • Développer des outils de planification énergétique et de renouvellement urbain
          • Faire monter en compétences les métiers du bâtiment autour des problématiques climat-air-énergie-bruit
          • Renforcer des actions d'accompagnement et de sensibilisation
          • Soutenir la rénovation du parc privé
          • Rénover les copropriétés
          • Améliorer la performance énergétique du parc social
          • Développer les énergies de chauffage propres et performantes
        • Le tertiaire
          • Accompagner l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires privés
          • Favoriser l’efficacité énergétique des bâtiments publics et de l’éclairage public
          • Généraliser l’efficacité énergétique dans les commerces et le tourisme
          • Valoriser l'Energie Fatale et développer les énergies renouvelables dans les établissements tertiaires
        • Les transports et la mobilité
          • Réduire les déplacements à la source
          • Créer les conditions favorables à la mobilité active
          • Accompagner les acteurs du territoire pour une mobilité durable
          • Aménager une voirie favorable à la transition énergétique et écologique
          • Renforcer les équipements nécessaires à l'intermodalité
          • Utiliser de la voiture particulière autrement
          • Développer l'offre et l'attractivité des transports en commun
          •  Développer la mobilité propre : électrique et GNV 
          • Accompagner le transport propre des marchandises
        • L'agriculture et la sylviculture
          • Développer la filière bois
          • Accompagner la restructuration du parcellaire agricole
          • Soutenir le développement de l’agriculture Biologique
          • Généraliser les économies d’énergie et les énergies renouvelables à la ferme
          • Soutenir le développement des produits locaux et les nouvelles formes de commercialisation
          • Poursuivre le soutien aux ateliers de transformation fermière
          • Poursuivre le Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC)
        • Les déchets et l'assainissement
          • Elaborer et mettre en oeuvre un Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et assimilés (PLPDMA)
          • Accompagner les initiatives en matière de réduction des déchets à la source
          • Améliorer la collecte sélective et la valorisation des emballages/papiers, des textiles et linges de maison
          •  Améliorer la valorisation des encombrants en optimisant la desserte du territoire en déchèteries et par la mise en place de nouvelles filières de valorisation
          • Améliorer le recyclage des déchets de chantier
          • Améliorer et généraliser la collecte des huiles alimentaires
          • Traiter et valoriser énergétiquement les déchets ménagers et assimilés
          • Améliorer la performance environnementale du traitement des eaux usées
        • L'industrie
          • Organiser l’aménagement et la requalification des zones d’activité d’entreprises
          • Développer l'économie circulaire au travers de retours d'expérience et d’échanges de bonnes pratiques
          • Accompagner individuellement les entreprises à l’éco-production, à l’efficacité énergétique et à la valorisation de l’Energie Fatale
          • Accompagner la structuration d'une Communauté d’Innovation Design et Développement Durable (C3D)
        • L'énergie
          • Etudier l’opportunité de créer une société de portage Energies Renouvelables
          • Contribuer à l’adaptation des réseaux électriques et gaziers au développement des EnR (décentralisées et intermittentes)
          • Développer la filière biométhane
          • Développer les énergies renouvelables électriques
          • Développer les énergies renouvelables thermiques
          • Développer les réseaux de chaleur
          • Développer l'achat mutualisé d'énergie d'origine renouvelable
          • Etudier et développer les capacités de production géothermiques et de récupération de chaleur
      • Le dossier complet

      • L'évaluation environnementale du plan d'actions

        La réalisation complète de ce plan d’action permettrait d’augmenter la production d’énergie renouvelable locale de 75% entre 2015 et 2025.

        Une évaluation à mi-parcours et à la fin de la période de ce nouveau PCAET seront menées pour vérifier la bonne réalisation des actions. Les indicateurs relatifs aux actions du PCAET seront régulièrement publiés à travers le rapport Développement Durable de la collectivité.

      • La consulation publique

        Une consultation publique a été organisée pour recueillir les avis sur le projet du PCAET du 1er au 30 septembre 2018.
        > Consulter le rapport d'enquête

  • Forum Plan Climat 2019

    Les acteurs engagés dans le Plan Climat se sont donnés rendez-vous le 5 décembre 2019 au Campus Santé Innovations (amphithéâtre Simone Weil) pour participer à la 5ème édition du Forum.

    L'inscription est close. 

     

    Au programme : 

    • 10h30 : accueil café
    • 11h00 : concours des initiatives climat, les acteurs engagés du territoire vous présentent leurs actions.
    • 12h30 : buffet déjeunatoire
    • 14h00 : remise des trophées du concours des initiatives climat
    • 14h15 : plénière
    • 15h30 : ateliers thématiques (un atelier au choix par participant)
      - Plans de mobilité
      - Biodéchets
      - Confort d'été dans les bâtiments 
      - Visite du Transpôle de la Stas (COMPLET)
    • 17h00 : conclusion

     

    Le Campus Santé Innovations se situe 10 rue de la Marandière à Saint-Priest-en-Jarez. 

     

    Accès :
    - Arrêt de tramway : Hôpital Nord (conseillé, stationnement difficile).
    - Stationnement possible au parc relais Jean Marc puis tramway direction Hôpital Nord.

     

    Pensez au covoiturage :

  • Les signataires du plan climat

    En qualité de chef de file du plan climat énergie du territoire, Saint-Etienne Métropole a proposé aux acteurs socio-économiques du territoire de s'engager à réduire leurs consommations énergétiques et émissions de gaz à effet de serre par la signature d'une charte.

     

    Grâce à une forte mobilisation des acteurs du territoire sur ces enjeux, ce sont 158 partenaires (institutionnels, communes, entreprises, associations) qui ont signé une charte d'engagement aux côtés de Saint-Etienne Métropole. 

    13 nouveaux partenaires ont en effet rejoint le plan climat en 2019, parmi lesquelles Lactips, Veolia, la Stéphanoise des Eaux, l'AIMCP Loire, le Lien ou la Fabuleuse Cantine.

     

    Les signataires de la charte s'engagent à :

    • contribuer aux objectifs du Plan Climat Energie,
    • communiquer sur cette prise de conscience dans leur organisation,
    • contribuer à la construction du programme d'actions,
    • évaluer l'impact des actions conduites.

     

    Un deuxième niveau d'engagement plus concret et chiffré est désormais proposé aux signataires. Il permettra à chacun de préciser leurs actions concrètes et la réduction chiffrée de leur consommation d'énergie et de gaz à effet de serre émis.

     

  • Le concours initiatives climat

    Pour valoriser les belles initiatives portées par les acteurs du territoire en faveur du climat, Saint-Etienne Métropole organise chaque année un concours des initiatives climat.

      • L'édition 2019

        Les projets retenus au concours des Initiatives Climat 2019 ont été présentés lors du Forum Climat le 5 décembre dernier.

        Parmi eux, 4 lauréats ont été désignés :

        • Catégorie Bâtiments :
          L'atelier d'architecture Rivat
          est lauréat pour la construction de maisons labellisées passives (les Jardins Clémenceau).
        • Catégorie Innovation :
          De la ferme au quartier
          est lauréate pour sa structuration des filières territoriales circulaires et équitables.
        • Catégorie Biodiversité :
          La commune de Firminy
          est lauréate pour l'école OASIS, un projet qui consiste à végétaliser les cours d'écoles pour s'adapter au réchauffement climatique.
        • Catégorie Mobilité :
          Vélo en quartier est lauréate pour son vélo-école installée à Saint-Étienne, au coeur du quartier dit prioritaire Beaubrun-Tarentaize, qui promeut un accès à la mobilité active pour tous.

        La Métropole réalisera une vidéo de présentation de leur initiative qui sera diffusée lors du forum plan climat l'année suivante.

         

        Au total, 16 projets ont été présentés lors de l'édition 2019 : 

        Catégorie Mobilité :

        • Chapeco distribution  : traitement des carburants fossiles pour une mobilité plus verte : cas du Département de la Loire
        • Autocars Chaize : transports scolaire et mobilité électrique
        • Urby  : logistique urbaine, adoptons un nouveau mode de ville
        • Vélo en quartier : un vélo-école, réemploi de vélo & vélonomie au coeur du quartier dit prioritaire Beaubrun-Tarentaize pour un accès à la mobilité active pour tous

        Catégorie Bâtiments :

        • Ecole des Mines de Saint-Etienne : imope, la plateforme numérique pour la massification de la rénovation énergétique
        • OPH Firminy : construction bâtiment labellisé E+C
        • Loire Habitat : ilôt Curnieu, construction de niveau passif comme réponse aux changements climatiques
        • Atelier d’architecture Rivat : construction de maisons labellisées passives (les Jardins Clemenceau)

        Catégorie Biodiversité :

        • Commune de Firminy : l'école OASIS
        • Enedis : refuge LPO
        • Commune de Saint-Priest-en-Jarez  : éco-site en cœur de la ville
        • Commune du Chambon-Feugerolles : le 7eme continent (sensibilisation autour des déchets plastiques)

        Catégorie Innovation :

        • Clairvivre-Wogenscky :éco-label européen, au cœur d'une démarche durable et éco-responsable
        • Le Lien : une version numérique de la monnaie locale du bassin stéphanois, pour changer d’échelle
        • La FABuleuse cantine : une franchise créative pour lutter contre le gaspillage alimentaire et favoriser le lien social.
        • De la ferme au quartier : structuration de filières territoriales circulaires et équitables

         

      • L'édition 2018

        Les lauréats du concours « Initiatives Climat » 2018 sont : 

        - Catégorie Bâtiment : la Mairie de Saint-Christo-en-Jarez pour la réalisation d'un espace médico-commercial dans une démarche de développement durable

         

        - Catégorie Economie Circulaire : Envie Loire pour sa nouvelle filière d’économie circulaire avec Envie Autonomie

         

        - Catégorie Mobilité : l’association Ocivélo pour le réseau de voies vertes métropolitain

         

        - Catégorie Innovation : la Ville de Saint-Etienne pour ses projets autour de la Nature en Ville

         

         

        En 2018, 16 projets avaient été présentés par des acteurs du territoire  :

        • Catégorie Bâtiment :

        -    Ville de La Talaudière : Performance énergétique et environnementale du Centre socio-culturel L’Horizon
        -    Atelier d’architecture Rivat : Rénovation thermique tertiaire certifiée Passivhaus
        -    Mairie de Saint-Christo-en-Jarez : Réalisation d'un espace médico-commercial dans une démarche de développement durable
        -    Engie-Cofely : Extension du réseau de chaleur dans le quartier Soleil

        • Catégorie Economie Circulaire  :

        -    Enedis : #AdopteUnMeuble, plateforme web de don de meubles entre Enedis et les associations
        -    Envie Loire : Une nouvelle filière d’économie circulaire avec Envie Autonomie
        -    Ville de Firminy : Création d’une régie agricole municipale
        -    Ecole des Mines / Macéo : Aide au Développement d’Actions Locales Innovante pour une Economie circulaire : ADALIE

        • Catégorie Mobilité :

        -    Ocivélo : Un réseau de voies vertes métropolitain
        -    FRAPNA Loire : Un triporteur au service de l'éducation à l'environnement
        -    Mairie de Sorbiers : Plan vélo
        -    Mairie de Firminy : « Rues aux enfants, rues pour tous »

        • Catégorie Innovation :

        -    Ville de Saint-Etienne : Projets autour de la Nature en Ville 
        -    Université Jean Monet : La biodiversité en action à l’UJM
        -    Denaes Consulting : Bulle Collecte, Valorisation de la collecte des déchets et de l'économie locale
        -    Commune de Chuyer : Réseau collectif de géothermie tempérée sur son Ecoquartier