Agriculture

 

Des espaces naturels de qualité, riches de forêts et de terres agricoles (74% de sa superficie), font de Saint-Etienne Métropole un territoire disposant d'une économie agricole riche et dynamique.
 

  • L’agriculture, au service du développement du territoire

    Saint-Étienne Métropole cherche à favoriser le développement économique des filières agricoles et bois locales en créant ou en renforçant les boucles économiques locales. Ainsi, elle entend donner toute sa place à l’agriculture dans le développement global du territoire, en cohérence avec les enjeux eau et biodiversité.

     

  • Le développement des circuits courts

    Le développement des circuits courts est une source de valeurs ajoutées pour les exploitations agricoles et un facteur de développement durable, souligné dans le Plan Climat Énergie Territorial.

     Les circuits courts permettent de :

    • consommer local (réduction des transports des denrées alimentaires donc réduction des consommations en énergie),
    • consommer en fonction du cycle des saisons et des produits de meilleure qualité,
    • mieux connaître les produits consommés grâce au lien entre consommateurs et producteurs,
    • soutenir l'économie locale,
    • sensibiliser les consommateurs à une consommation responsable.

    Sur Saint-Etienne Métropole, 38 % des exploitations vendent leurs produits en circuits courts.

        • Les principales actions menées par Saint-Etienne Métropole
          • Accompagnement des communes pour développer les produits locaux et biologiques locaux en restauration collective
          • Réalisation de rencontres professionnelles visant à rapprocher les acteurs de l’offre et de la demande pour développer l’approvisionnement alimentaire local :
            - Les rendez-vous professionnels de l’alimentation de proximité le 14 mars 2016 à La Fouillouse. Objectif : mettre en relation les producteurs locaux et les professionnels utilisateurs.
            - Les rendez-vous « Festitabl’ » le 30 mai 2016 à Charly, portés par le Pôle Métropolitain. Objectif : accompagner les organisateurs d’évènements sportifs et culturels dans une démarche d’approvisionnement local.
          • L’accompagnement des évènements culturels et sportifs pour développer l’approvisionnement local dans leurs prestations alimentaires
            - Dans le cadre du projet Festitabl’ en 2016, une expérimentation a été menée dans ce sens durant le Festival des 7 collines et le Sainté Trail Urbain.
        • Où acheter et déguster des produits locaux ?

          Voici quelques bons plans :

          • Consultez le guide des bonnes adresses bio 2016/2017 édité par l’ARDAB (Association Rhône et loire pour le Développement de l'Agriculture Biologique)
          • Rendez-vous sur www.delicesdu42.fr
            Ce site web permet de géolocaliser l’ensemble des points de vente directe de produits alimentaires ligériens. Il met en avant les matières premières et savoir-faire locaux, et valorise des produits alimentaires ligériens chez les restaurateurs.
          • Consultez www.localetdesaison42.fr : le portail web de la Chambre d’Agriculture de la Loire « local et de saison 42 »
          Logo Région Auvergne - Rhône-Alpes

           

          Avec la participation de la région Auvergne - Rhône-Alpes.

  • La protection des espaces agricoles

    Sur les 53 communes qui composent Saint-Etienne Métropole, près de la moitié sont des villes ou des bourgs importants (plus de 2000 habitants). La problématique des espaces agricoles périurbains est donc omniprésente et stratégique, notamment du fait d’une pression foncière importante.

        • La mise en œuvre du périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN)

          Cet outil d’aménagement foncier est sous la responsabilité du Conseil Départemental de la Loire et permet : 

          • d’identifier les parcelles à protéger durablement de toute urbanisation,
          • de définir un programme d’actions répondant aux enjeux locaux identifiés lors de la phase d’étude préalable.

          Il n’a aucune limite de durée, et s’impose aux futurs documents d’urbanisme (Plans Locaux d’Urbanisme), garantissant ainsi la vocation des espaces agricoles (classés A) et naturels (classés N) jugés stratégiques par les communes, les agriculteurs et les habitants. 

          Un premier PAEN a été créé en 2011 sur la bordure Gier du Pilat : 3 105 hectares d’espaces agricoles et naturels sont ainsi protégés à long terme sur les communes de Saint-Chamond , Saint-Paul-en-Jarez, Farnay, Châteauneuf et Rive-De-Gier.

          Un second projet de PAEN a émergé sur l’ouest stéphanois dès 2013 (Unieux, Saint-Genest-Lerpt, Roche-La-Molière et Saint-Victor-Sur-Loire). La zone d'étude concerne 5500 hectares.

          Département de la Loire
        • La mise en place d’un partenariat avec la SAFER (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural)

          Depuis l’élaboration de sa stratégie foncière agricole formalisée en 2013, Saint-Etienne Métropole s’est engagée aux côtés de la SAFER pour répondre aux différents enjeux identifiés sur chaque commune.
          Pour la période 2016-2017, les objectifs sont :

          • la remobilisation foncière de friches à potentiel agricole, identifiées avec le PNR Pilat dans le secteur protégé du PAEN du Gier ;
          • la poursuite de la veille foncière opérationnelle ;
          • la poursuite de la régulation du marché foncier agricole.

           

           

  • Le développement des pratiques agroenvironnementales

        • Un outil destiné aux agricultures : le PAEC (Projet Agro-Environnemental et Climatique)

          Ce projet de territoire, porté par Saint-Etienne Métropole et le SMAGL (Syndicat Mixte d’Aménagement des Gorges de la Loire) jusqu’en 2021, a pour objectif de promouvoir une agriculture respectueuse de l’environnement. Il permet aux agriculteurs de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, de financements et de conseils pour modifier leurs pratiques agricoles en vue de réduire leur impact sur l’environnement dans des zones à forts enjeux eau et/ou biodiversité.

          30 exploitations se sont engagées.

          > En savoir plus sur l'accompagnement des agriculteurs

        • La sensibilisation à l’agriculture biologique en lien avec les enjeux de qualité de l’eau

          Ces projets sont destinés aux agriculteurs conventionnels qui souhaitent échanger, tester, ou apprendre sur tout ce qui touche à l’Agriculture Biologique, dans des secteurs à forts enjeux pour le maintien de la qualité de l’eau.

          > En savoir plus sur l'accompagnement des agriculteurs

  • La promotion de l’agriculture auprès des publics

      • Le soutien des manifestations locales

        Saint-Etienne Métropole soutient des manifestations locales pour sensibiliser au rôle de l’agriculture et à la consommation locale comme :

        • Le Show Open Génisses qui se tient chaque année au Parc des Expositions (Hall B) à Saint-Étienne
        • Le concours national Prim’Holstein à Saint-Etienne
        • La Fête du lait organisée à Marlhes

         

      • La sensibilisation des enfants

        Saint-Etienne Métropole réalise des animations dans les écoles primaires de son territoire dans le cadre de son Plan d’Education à l’Eco-citoyenneté et au Développement Durable. Deux nouvelles animations sont proposées depuis septembre 2016 aux écoles primaires du territoire.

        Chaque année, Saint-Etienne Métropole réalise des animations dans 12 classes de CP à CE2 du territoire, dans le cadre de l’opération « Un fruit à la récré ». Cette opération, proposée par le Ministère de l’Agriculture, vise à faire déguster et découvrir des fruits locaux et de saison aux élèves du primaire (hors restauration scolaire), en accompagnant cette distribution d’au moins une activité pédagogique autour des fruits.

        Enfin, 10 classes du territoire (niveau CM1/CM2) bénéficient chaque année d’une journée de sensibilisation sur les liens entre agriculture et environnement. Elle se compose d’une animation en classe et d’une sortie terrain sur une exploitation ayant engagé des changements de pratiques.

         

      • La valorisation des fermes pédagogiques du territoire

        Les fermes pédagogiques sont des exploitations professionnelles présentant des animaux d'élevage et/ou des cultures, qui accueillent régulièrement du public, dans un but pédagogique. L’objectif est d’expliquer les métiers de la ferme (la fabrication de fromage, la gestion du troupeau, la culture des céréales …) de la façon la plus ludique possible.

        Pour accompagner ce type d’activité (et plus globalement tout ce qui concerne l’accueil à la ferme), le réseau des Chambres d’Agriculture a créé la marque « Bienvenue à la ferme ». On dénombre 5 fermes pédagogiques du réseau « Bienvenue à la ferme » sur notre territoire.

        > www.bienvenue-a-la-ferme.com