Les objectifs mondiaux de développement durable

  • Qu’est-ce que l’agenda 2030 ?

    En septembre 2015, les 193 Etats membres de l’ONU ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, intitulé Agenda 2030. C’est un agenda pour les populations, pour la planète, pour la prospérité, pour la paix et par les partenariats. Il porte une vision de transformation de notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.

     

    L’Agenda 2030 est universel, c’est-à-dire qu’il s’applique à tous les pays, du Nord comme du Sud. À cet égard, tous les pays sont « en voie de développement durable ».

    Avec ses 17 Objectifs de développement durable et 169 cibles (ou sous-objectifs), il dessine une feuille de route détaillée et couvrant pratiquement toutes les questions de société.

     

  • Les 17 Objectifs développement durable (ODD)

    objectifs du développement durable

    Ces 17 objectifs doivent être atteints collectivement et mis en œuvre aussi bien par les pays industrialisés et pays en développement.

     

    Les Nations unies ont mis en place un dispositif de suivi et de bilan à la hauteur de cette ambition, à la fois universel et régulier. Il est également transparent et orienté vers des résultats à atteindre. Il associe un dispositif statistique solide consultable sur le site internet de l'INSEE pour évaluer la progression des pays et du chemin leur restant à parcourir, à un mécanisme de redevabilité incitant les pays à la réalisation d’états des lieux et de revues annuelles de mise en œuvre dans une instance dédiée.

     

        • Éradication de la pauvreté

          Il vise à mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif permettent de mesurer plusieurs dimensions de la pauvreté en France : taux de pauvreté monétaire,  taux de pauvreté en conditions de vie, nombre de situations de surendettement...

        • Sécurité alimentaire et agriculture durable

          Il vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif privilégient différents enjeux liés à la consommation (alimentation saine et variée) et à la production agricole durable (durabilité des secteurs animal et végétal).

        • Santé et bien-être

          Il vise à permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif cherchent à rendre compte de la promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie : espérance de vie, séropositivité VIH, tabagisme quotidien...

        • Éducation de qualité

          Il vise à assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité, et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif cherchent à refléter l’adaptation de l’ensemble du système éducatif aux nécessités de la société actuelle : compétences numériques, en lecture ou en mathématiques, sorites précoces du système scolaire...

        • Égalité entre les femmes et les hommes

          Il vise à parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif privilégient les violences faites aux femmes et l’égalité professionnelle tout au long de la vie.

        • Gestion durable de l'eau pour tous

          Il vise à garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif portent sur les conséquences des activités humaines sur l’eau, de sa source au robinet des usagers.

        • Énergies propres et d'un coût abordable

          Il vise à garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif portent sur l’accès à l’énergie, sur la consommation d’énergie et sur l’efficacité énergétique.

        • Travail décent et croissance durable

          Il vise à promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif cherchent à rendre compte de l’évolution de la création de richesse par habitant, de l’accès à l’emploi (et notamment l’emploi des jeunes), des conditions de travail et de l’autonomie financière des citoyens.

        • Infrastructures résilientes et innovation

          Il vise à bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif veillent à prendre en compte la durabilité des infrastructures ainsi que les moyens consacrés à la recherche.

        • Réduction des inégalités

          Il vise à réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif portent sur les inégalités monétaires et sur l’exclusion numérique. 

        • Villes et communautés durables

          Il vise à faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif s’attachent à évaluer la qualité du cadre de vie notamment en lien avec un environnement plus sain.

        • Consommation et production responsables

          Il vise à établir des modes de consommation et de production durables.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif portent sur la consommation et l’empreinte matières, la gestion des déchets, le gaspillage alimentaire, l’économie circulaire et les projets/emplois qui adoptent des pratiques viables.

        • Lutte contre les changements climatiques

          Il vise à prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.

          Les indicateurs nationaux pour le suivi de cet objectif sont les suivis de son empreinte carbone et de ses émissions de gaz à effet de serre. Ont également été retenus des indicateurs reflétant les capacités d’adaptation de la France face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles.

        • Vie aquatique marine

          Il vise à conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif s’attachent à rendre compte de la gestion durable des eaux marines et côtières françaises.

        • Vie terrestre

          Il vise à préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif abordent la gestion des forêts, l’artificialisation des sols et la dégradation de sols et l’appauvrissement de la biodiversité.

        • Paix, justice et institutions efficaces

          Il vise à promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

          Les indicateurs nationaux retenus pour le suivi de cet objectif privilégient l’insécurité et la criminalité, l’accès à la justice et la confiance dans les institutions.

        • Partenariats pour la réalisation des objectifs

          Il vise à renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser.

          Les indicateurs retenus pour le suivi de cet objectif permettent d’illustrer deux dimensions de la mise en œuvre des ODD pour chaque pays : soutiens financiers et assise financière saine.

      • Et en France, comment se matérialise ses objectifs ?

        Afin d’atteindre les Objectifs développement durable tout en relevant les défis nationaux, la France a décidé de se doter d’une Feuille de route consultable sur www.agenda-2030.fr. Celle-ci a vocation à définir les enjeux prioritaires et la trajectoire de mise en œuvre du développement durable par la France, tout en mobilisant des leviers d’action concrets et en engageant l’ensemble des acteurs français.

        L’élaboration de la Feuille de route a associé l’ensemble de la société française dans toute sa diversité. Lancés en 2018 sous l’égide d’un comité de pilotage de haut niveau, les travaux d'élaboration ont été menés par 26 groupes de travail multi-acteurs et grâce à des ateliers transversaux. Cette Feuille de route de la France a été adoptée le 20 septembre 2019.