Le devenir de nos déchets

  • Que deviennent les déchets ?

      • Le bac/sac jaune

        Les déchets sont transportés au centre de tri de Firminy. Les matériaux sont ensuite triés par famille. Chaque année, le centre de tri traite 17000 tonnes d’emballages, papiers… afin de les expédier vers les usines de recyclage françaises.  
         

      • Le verre

        C'est un matériau recyclable indéfiniment et à 100 %. Une fois recyclée, la bouteille de verre redevient un emballage en verre.
        Le verre collecté est transporté au centre de prétraitement d’Andrézieux-Bouthéon . Il est ensuite recyclé à la verrerie de Saint-Romain-le-Puy.

      • Le textile

        Après un don à une association ou un dépôt en point d'apport volontaire (conteneur), le textile est :

        • réemployé au centre de tri de Pélussin dans le Pilat qui emploie des personnes en insertion,
        • recyclé en chiffons d’essuyage, transformé en isolants thermiques ou phoniques, ou réemployé en boutique de seconde main.

         

      • Les déchets emmenés en déchèterie 

        • Gravats : ils peuvent être utilisés en remblais ou stockés en centre de stockage.
        • Déchets verts : Ils sont broyés et compostés pour être valorisés en agriculture et dans les espaces verts.
        • Amiante : elle est enfouie au centre de stockage des déchets. Elle est acceptée sous certaines conditions et sur certaines déchèteries (la Ricamarie, Saint-Etienne Le Soleil, Saint-Galmier et Lorette, prendre contact via le n°infos déchets 0 800 882 735).
        • Ameublement : les meubles sont démantelés et tries par matière.  Actuellement, une partie seulement des déchèteries est équipée pour le recevoir. 
        • Plâtre et plaques de plâtre : ils sont recyclés. Seules les déchèteries de la Ricamarie,Saint-Etienne Chauvetiere, Saint-Étienne Le Soleil, Szint-Galmier et Lorette les acceptent.
        • Ferrailles : elles sont recyclées par des aciéries ou des fonderies.
        • Huiles alimentaires : les huiles de fritures déversées dans l’évier polluent nos rivières. Elles sont récupérées dans toutes les déchèteries pour être recyclées.
        • Grands cartons : ils sont recyclés dans les usines papetières et servent à la fabrication de nouveaux cartons d’emballage.
        • Déchets d’équipements électriques et électroniques (dont les lampes) : lorsque vous achetez un nouveau téléphone portable, un lave-linge, un réfrigérateur… le vendeur doit reprendre l’appareil usage gratuitement. Vous pouvez aussi l’apporter en déchèterie, il sera traité.
        • Bois : il est recyclé et sert à la fabrication de nouveaux produits, ou alimente les chaufferies bois locales.
        • Déchets dangereux : Batteries et piles / cartouches d’imprimante / huile de vidange /peintures et solvants… Ils sont triés, traités pour être rendu inoffensifs ou recyclés.
        • Tout-venant : il est enfoui au centre de stockage des déchets ultimes.

         

      • Les déchets non acceptés en déchèterie 

        • Pneus : lors d’un nouvel achat, le garagiste est tenu de les reprendre.
        • Déchets de soins : rendez-vous sur www.dastri.fr pour savoir dans quelle pharmacie les déposer
        • Bouteilles de gaz : pour savoir où les déposer : www.cfbp.fr

         

      • Les ordures ménagères

        Ce qu'il reste est enfoui : après la collecte, les déchets vont au centre de stockage des déchets ultimes à Roche-la-Molière. Le biogaz extrait est transformé en électricité.
        L'enfouissement c'est 140 000 tonnes de déchets traités en centre de stockage des déchets ultimes, dont 110 000 tonnes d'ordures ménagères !

         

  • Où sont traités nos déchets triés ?

    Nos déchets sont traités et pour certains recyclés dans la Loire comme le verre par exemple à Saint-Romain-le-Puy ou encore les emballages en plastique qui sont pour partie recyclés à La Fouillouse par la société Desjoyaux.

     

    Les autres emballages, quant à eux, sont recyclés ou transformés en France : les emballages cartonnés vont dans la Drôme, les briques alimentaires dans les Vosges, les papiers (journaux, magazines, enveloppes…) en Seine-Maritime ; l'acier en Basse-Normandie et l'aluminium en Haute-Normandie.