• Qu'est-ce qu'un plan climat ?

    Un Plan Climat Energie Territorial est une stratégie locale élaborée avec l'ensemble des acteurs du territoire dans le but de réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), les consommations d'énergie sur le territoire et d'augmenter la production d'énergie renouvelable.

    Le programme de lutte contre le changement climatique est élaboré selon deux objectifs transversaux :

    • Atténuer notre impact sur le dérèglement climatique : réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici 2020,
    • S'adapter au dérèglement climatique : réduire la vulnérabilité du territoire en anticipant le réchauffement climatique (+ 2°C selon les experts du GIEC).

     

     

     

  • Les engagements du plan climat

      • Pourquoi s'engager dans un plan climat ?

        L'activité humaine et l'utilisation d'énergie sont en constante évolution depuis le début de l'ère industrielle. Cette forte consommation d'énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz) a entrainé une augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère, avec pour conséquence une élévation de la température moyenne de la planète.

        Le Groupement Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), évalue l'augmentation de la température d'ici la fin du XXI siècle entre 1,1°C et 6,4°C. Les conséquences de ce dérèglement climatique sont de plus en plus visibles :

        • augmentation des phénomènes climatiques extrêmes (inondations, sécheresses, tempêtes…),
        • répétition des épisodes de canicules et de leurs risques sur la santé des personnes les plus fragiles,
        • perturbation des rythmes saisonniers et altérations des productions agricoles. ; disparition d'espèces végétales et animales indispensables à l'écosystème,
        • apparition d'espèces animales jusque-là étrangères à notre territoire, potentiellement prédatrices des espèces locales (frelon asiatique) ou nuisibles pour la santé (moustique tigre).

        Il est donc important, dans le cadre du Plan Climat de :

        • connaitre les émissions de Gaz à Effet de Serre du territoire et les consommations énergétiques,
        • définir une stratégie en se fixant des objectifs et des indicateurs de résultats,
        • mettre en œuvre un programme d'actions élaboré avec les acteurs du territoire,
        • mobiliser les acteurs du territoire pour agir,
        • évaluer et suivre les émissions de Gaz à Effet de Serre du territoire.

         

      • Quels engagements ?

        A l'échelle internationale, les scientifiques estiment qu’il est absolument nécessaire de limiter le réchauffement climatique à + 2 °C par rapport à la période pré-industrielle et préconisent :

        • une réduction de 25 à 40 % des émissions de Gaz à Effet de Serre pour les pays développés d'ici 2020.
        • Une division par deux minimum des émissions mondiales d'ici 2050

        L'Europe s'est fixée l'objectif des "3 fois 20" pour 2020, qui consiste à réduire de 20 % les émissions de GES, améliorer de 20 % l'efficacité énergétique (ou réduire de 20% les consommations d'énergies) et porter à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie.

        Saint-Etienne Métropole s'engage à suivre la stratégie des "3 fois 20" à l'horizon 2020 :

        • Réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre
        • Réduire de 20% sa consommation d'énergie
        • Augmenter à 20% la part de consommation des énergies renouvelables

        Pour atteindre ses objectifs, Saint-Etienne Métropole élabore un Plan Climat Energie Territorial depuis novembre 2008. Adopté en janvier 2011, le premier Plan Climat a été évalué en 2016 et sera renouvelé en 2018 en intégrant la thématique de l’air, pour devenir le PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial).
        L’évaluation du 1er Plan Climat a permis de mettre en évidence que 75% des actions prévues sont en cours ou achevées, et qu’elles ont permis d’éviter l’émission de près de 250 000 tonnes de gaz à effet de serre.

  • Le diagnostic climat du territoire

      • Quelles sont les émissions de gaz à effet de serre émises sur le territoire de Saint-Etienne Métropole ?

        Le suivi des émissions de gaz à effet de serre du territoire de Saint-Etienne Métropole est effectué par l’Observatoire Régional des Emissions des Gaz à effet de Serre. Air Rhône-Alpes assure un traitement de ces données.

        Les chiffres publiés fin 2015 et portant sur l’année 2013 font état de l’émission de 1848 kilotonnes de GES sur le territoire de Saint-Etienne Métropole. Cela représente une baisse de 14% par rapport à 1990 et de 16% par rapport à 2005.

        Evolution des consommations énergétiques

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Ces bons chiffres laissent penser que le territoire devrait être en capacité d’atteindre l’objectif de réduction des émissions des GES de 20% en 2020 par rapport à 1990.
        Ils ne doivent toutefois pas obérer le fait qu’une part non négligeable de ces réductions d’émission est liée à la crise économique et à désindustrialisation latente que connaît notre territoire comme l’ensemble du territoire national.
        Les secteurs des transports (de personnes et de marchandises) et résidentiels représentent ainsi et de loin les principaux secteurs de consommation énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre sur notre territoire.

        Evolution des émissions de GES

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

      • Qui doit agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?

        Les collectivités sont en partie responsables des émissions de gaz à effet de serre (GES). Elles peuvent agir sur la gestion des bâtiments et leurs domaines de compétences (gestion des déchets, transport…). Cependant, les collectivités locales dont Saint-Etienne Métropole, ne sont directement responsables que d’environ 10 à 20 % à 50% des émissions de GES sur le territoire.

        Répartition des consommations énergétiques

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Saint-Etienne Métropole ne peut donc pas agir seule face à cet enjeu majeur. Tous les acteurs du territoire sont concernés : communes, entreprises, associations, citoyens. Ils peuvent mener des actions au quotidien à pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et celles de notre territoire.

        Répartition des émissions de GES

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

  • Le concours initiatives climat

    Pour valoriser les belles initiatives portées par les acteurs du territoire en faveur du climat, Saint-Etienne Métropole organise chaque année un concours des initiatives climat.

     

    Les lauréats de l'édition 2017

    Dans la catégorie bâtiments : Fibois 42 pour sa formation "conception – réalisation de bâtiments passifs"

    Dans la catégorie énergie : la commune de Doizieux avec son projet éolien

    Dans la catégorie sensibilisation : la société Envie Loire pour son "Green Friday - Consommer autrement"

    Dans la catégorie innovation : la start-up « Meal Canteen » pour son projet d’application mobile anti-gaspillage alimentaire

     

    L'édition 2018

     

    Pour cette 4ème édition du Concours des Initiatives Climat, 16 projets ont été présentés par des acteurs du territoire sur les thématiques suivantes :

    •    Catégorie Bâtiment :
    -    Ville de La Talaudière : Performance énergétique et environnementale du Centre socio-culturel L’Horizon
    -    Atelier d’architecture Rivat : Rénovation thermique tertiaire certifiée Passivhaus
    -    Mairie de Saint-Christo-en-Jarez : Réalisation d'un espace médico-commercial dans une démarche de développement durable
    -    Engie-Cofely : Extension du réseau de chaleur dans le quartier Soleil

    •    Catégorie Economie Circulaire  :
    -    Enedis : #AdopteUnMeuble, plateforme web de don de meubles entre Enedis et les associations
    -    Envie Loire : Une nouvelle filière d’économie circulaire avec Envie Autonomie
    -    Ville de Firminy : Création d’une régie agricole municipale
    -    Ecole des Mines / Macéo : Aide au Développement d’Actions Locales Innovante pour une Economie circulaire : ADALIE

    •    Catégorie Mobilité :
    -    Ocivélo : Un réseau de voies vertes métropolitain
    -    FRAPNA Loire : Un triporteur au service de l'éducation à l'environnement
    -    Mairie de Sorbiers : Plan vélo
    -    Mairie de Firminy : « Rues aux enfants, rues pour tous »

    •    Catégorie Innovation :
    -    Ville de Saint-Etienne : Projets autour de la Nature en Ville 
    -    Université Jean Monet : La biodiversité en action à l’Université Jean Monnet
    -    Denaes Consulting : Bulle Collecte, Valorisation de la collecte des déchets et de l'économie locale
    -    Commune de Chuyer : Réseau collectif de géothermie tempérée sur son Ecoquartier
     

    Quatre d'entre eux ont été élus par le public :

    • Catégorie Bâtiment : la Mairie de Saint-Christo-en-Jarez pour la réalisation d'un espace médico-commercial dans une démarche de développement durable
    • Catégorie Economie Circulaire : Envie Loire pour sa nouvelle filière d’économie circulaire avec Envie Autonomie
    • Catégorie Mobilité : l’association Ocivélo pour le réseau de voies vertes métropolitain
    • Catégorie Innovation : la Ville de Saint-Etienne pour ses projets autour de la Nature en Ville

     

  • Les signataires du plan climat

    En qualité de chef de file du plan climat énergie du territoire, Saint-Etienne Métropole a proposé aux acteurs socio-économiques du territoire de s'engager à réduire leurs consommations énergétiques et émissions de gaz à effet de serre par la signature d'une charte.

    Grâce à une forte mobilisation des acteurs du territoire sur ces enjeux, ce sont 142 partenaires (institutionnels, communes, entreprises, associations) qui ont signé une charte d'engagement aux côtés de Saint-Etienne Métropole.

     

    Les signataires de la charte s'engagent à :

    • contribuer aux objectifs du Plan Climat Energie,
    • communiquer sur cette prise de conscience dans leur organisation,
    • contribuer à la construction du programme d'actions,
    • évaluer l'impact des actions conduites.

     

    Un deuxième niveau d'engagement plus concret et chiffré est désormais proposé aux signataires. Il permettra à chacun de préciser leurs actions concrètes et la réduction chiffrée de leur consommation d'énergie et de gaz à effet de serre émis.