Publié le 28/06/2019

Multiplier par 3 le nombre de déplacements en vélo d'ici 2030

Soucieuse de favoriser l'utilisation de ce mode de déplacement non polluant et économique, la Métropole lance un ambitieux Plan vélo, voté lors du Conseil Métropolitain du 27 juin dernier. Celui-ci contient un ensemble de mesures destiné à tripler le nombre de déplacements en vélo dans la métropole d'ici 2030 !

 

Pour atteindre cet objectif, Saint-Étienne Métropole compte :

  • Aménager un réseau structurant composé de voies vertes et pistes cyclables à double sens, de 110 kilomètres.

Plus que la quantité, c'est bien la qualité qui sera visée, avec des aménagements soignés : éclairage, signalisation dédiée, protection des usagers pour la traversée des carrefours, postes de gonflage/lavage, bornes de recharge pour les vélos à assistance électrique... Aujourd'hui, 21 kilomètres sont réalisés ou en cours de travaux. Sur les dix prochaines années, une moyenne de 8 kilomètres de voies nouvelles seront créées chaque année.

  • Réaliser, en concertation avec les communes, des aménagements cyclables de proximité pour assurer une continuité d'itinéraires :

Création ou élargissement de zones 30, traçage de bandes cyclables, marquages au sol, sas aux feux, signalisation spécifique, jalonnements directionnels et temps de parcours, arceaux de stationnement et consignes sécurisées...

  • Proposer une offre de services renouvelée à destination des usagers du vélo : informations, en ligne, stationnement, actions de formation et de sensibilisation, etc.

Sont notamment prévus de nouveaux services VéliVert dès 2019 et une refonte complète en 2021, le renforcement de l'aide financière directe pour l'achat de vélos à assistance électrique, la production d'outils de communication (site internet, cartes...) pour mieux faire connaître les itinéraires, etc.

 

  • Toutes les pratiques du vélo impactées

      • Le plan s'articule essentiellement autour de la pratique quotidienne, et vise explicitement à favoriser les déplacements domicile-travail, domicile-études, et domicile-achats.

        Mais il contribuera également à développer la pratique du vélo loisirs en connectant notamment le territoire métropolitain aux grandes liaisons régionales : ViaRhôna et Loire à vélo.

         

  • Renforcer l'attractivité des centres-villes et centres-bourgs

      • Outre sa dimension "durable", ce plan vélo s'inscrit dans la stratégie portée par la Métropole qui vise à renforcer l'attractivité des centres-villes et des centres-bourgs en :

        • libérant des espaces publics précieux au cœur des villes
        • améliorant la qualité de vie
        • diminuant la congestion
        • dynamisant le commerce de proximité.

         

        Coût estimé : 41 M€ sur la période 2019-2029, dont 31 M€ de financements SÉM.

         

  • Le mot du Président

      • Le mot du Président, Gaël Perdriau :

        "Depuis 2014, nous avons fourni des efforts sans précédents pour le développement des transports publics propres, avec des projets d'ampleur comme le prolongement du réseau de tramway ou l'acquisition de trolleybus. Ce plan vélo Métropolitain, fruit d'un an de travail mené avec l'association Ocivélo notamment, est dans cette continuité et est un projet sans précédent pour faciliter l'usage du vélo dans la Métropole."

Catégorie de l'actualité
Transport