Publié le 19/03/2021

Plan de relance Métropolitain : un premier volet de 150 millions d'euros

Depuis près d’un an, la crise sanitaire de la Covid-19 impacte, de manière considérable et inédite, la situation économique de la France. Afin de soutenir la reprise économique, Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole avait annoncé dès l’été dernier le déploiement d’un ambitieux plan de relance métropolitain de 320 millions d’euros.

 

Le premier volet de ce plan de relance vient d’être dévoilé :

  • 70 millions d'euros seront ainsi dédiés à la mise en œuvre et à l’accélération des projets d’investissements des 53 communes du territoire métropolitain,
  • 20 millions d'euros pour la transition énergétique,
  • 20 millions d'euros pour la rénovation urbaine,
  • 20 millions d'euros pour l'enseignement supérieur et la recherche,
  • 20 millions d'euros pour l'innovation et les start-up.

 

 

La première phase de ce premier volet du plan de relance concerne les 70 millions d'euros dédiés aux 53 communes du territoire métropolitain, Ce montant a été voté et approuvé à l'unanimité par les 53 maires de la Métropole.

Les 70 millions d'euros se déclinent en trois axes :

53 millions d'euros pour les projets des communes

Cette enveloppe de 53 millions d'euros a pour objectif de soutenir les projets d'investissement portés par les 53 communes de la Métropole. D’ici le 31 décembre 2023, chacune d’entre elles pourra ainsi bénéficier de 3 millions d’euros maximum, pour mener à bien jusqu’à trois projets d’intérêt général.

À noter que cette participation de la Métropole viendra en soutien de l’investissement communal, qui devra être d’un montant au moins égal. Ainsi, le soutien financier de la Métropole permettra de faire émerger des projets qui n’auraient pas pu voir le jour, au bénéfice à la fois des habitants du territoire, et également des entreprises (et donc de l’emploi !) qui pourront les mener à bien.

10 millions d'euros destinés à la réfection et l'aménagement des voiries

Là aussi, l’idée est d’accélérer les projets et d’améliorer le service rendu aux habitants. Le principe est simple : les communes ayant programmé un budget voirie inférieur à 80 000 € se verront accorder une bonification de 100 %, soit un doublement de leur budget. Celles ayant programmé un budget voirie supérieur à 80 000 € se verront accorder une bonification de 50 %, avec un minimum de bonification de 80 000 €.

Cette enveloppe supplémentaire porte sur les 3 prochaines années.

7 millions d'euros dédiés à l'entretien des ouvrages d'art

Dernier axe de ce premier volet du plan de relance, une enveloppe de 7 millions d’euros destinée à mener des travaux sur 134 ouvrages d’art (ponts, murs de soutènement, etc.) gérés par la Métropole, dans 42 communes.

 

Pour Gaël Perdriau, Président de Saint-Étienne Métropole, « avec une enveloppe de 70 millions deuros, cette première étape, à destination des communes membres, permettra daccélérer et de proposer de nombreux projets, de créer de la richesse sur l'ensemble du territoire de la Métropole, de soutenir l'activité de nos entreprises locales et à travers elle, l'emploi de nos concitoyens, et mettre à disposition de nouveaux ou de meilleurs services publics utiles à nos concitoyens ».

 

Lire le communiqué de presse

Catégorie de l'actualité
Economie