Publié le 04/12/2020

Pour les commerces en milieu rural et dans les quartiers prioritaires

Active depuis 2018 pour préserver les commerces en milieu rural et dans les quartiers prioritaires, Saint-Étienne Métropole vient d’étendre son dispositif phare d’un an, pour aider les commerçants durement touchés par le contexte sanitaire et économique.

 

Soucieuse de maintenir une économie de proximité en milieu rural et dans les quartiers prioritaires, la Métropole intervient depuis 2018, aux côtés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, par un dispositif qui permet d’aider, par le biais d’une subvention d’investissement, les petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services avec un point de vente accessible au public, à s’installer ou à se développer.

 

  • Une aide pour la réalisation de travaux

      • Dans le détail, ce dispositif bénéficie aux commerces situés dans les communes de moins de 2 000 habitants ou dans l’un des 39 quartiers prioritaires du contrat de ville situés sur le territoire.

        Ceux-ci peuvent bénéficier de subventions pour leurs travaux liés à l’installation, au développement et à la rénovation du point de vente (rénovation des vitrines, sécurité...) les investissements relatifs aux économies d’énergie (isolation, éclairage, chauffage) de même que les investissements liés au matériel de production.

         

  • Jusqu’à 40 % d’aides

      • Le taux d’intervention de Saint-Etienne Métropole est de 20 % des dépenses éligibles, avec un montant plafond de 10 000 € maximum.

        Elle peut s'additionner à une aide régionale, qui peut elle aussi atteindre 20 % des dépenses dans la limite de 10 000 €.

         

  • Un dispositif prolongé d’un an

      • Initialement opérationnel jusqu’au 31 décembre 2020, le dispositif d'aide de la Métropole a été, lors du conseil métropolitain du 3 décembre, prolongé d'un an afin d’accompagner les entreprises dans un contexte économique fragile.

         

  • Commerce intéressé ?

Catégorie de l'actualité
Economie