Le réseau de chaleur de Châteaucreux s’agrandit !

Descriptif

Le 25 janvier, Sylvie Fayolle, Vice-Présidente de Saint-Etienne Métropole en charge du développement durable, a inauguré l’extension du réseau de chaleur de Châteaucreux.
Son objectif : chauffer davantage de bâtiments et logements stéphanois, grâce à ce mode d’énergie renouvelable.

 

Un réseau de chaleur qu’est-ce que c’est ?

Ce système permet de transporter l’eau chaude depuis un ou plusieurs sites de production centralisée et ainsi d’alimenter plusieurs usagers, via des échangeurs de chaleur. Les bâtiments desservis n’ont alors plus besoin de chaudière individuelle.

La loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (TECV) fixe comme objectif la multiplication par 5 de la quantité de chaleur et de froid d'origine renouvelable livrée par des réseaux de chaleur à l’horizon 2030.

 

8 réseaux de chaleur alimentent le territoire 

Saint-Etienne Métropole est en charge de la création et de l’optimisation des réseaux de chaleur et de froid, depuis son passage en communauté urbaine en 2016. 8 réseaux de chaleur existent aujourd’hui sur le territoire.
Cinq de ces huit réseaux de chaleur (Châteaucreux, Montreynaud, Saint-Chamond, Firminy et Andrézieux-Bouthéon) se sont vus décerner le prix Écoréseau de chaleur, le 4 décembre 2018, saluant la performance remarquable de ces réseaux.

 

Une deuxième chaudière à bois à Châteaucreux

Le réseau de chaleur de Châteaucreux, alimenté grâce à la chaufferie bois installée rue de la Montat, a été mise en service en 2009. Depuis, il n’a cessé de s’étendre en direction des quartiers Monthieu, Chavanelle et Manufacture – Plaine Achille. Cette extension se fait de pair avec la création de la 3ème ligne de tramway.
Depuis l’été 2018, la piscine Raymond Sommet, la salle omnisport ou encore les locaux de l’AFPA sont raccordés au réseau et d’autres bâtiments le seront prochainement.
Pour répondre à cette extension du réseau de chaleur, une seconde chaudière bois de 3 MW vient d’être ajoutée, au côté de la première chaudière bois de 6 MW.

 

Le développement des réseaux de chaleur fait partie des nombreuses acteurs menées par Saint-Etienne Métropole en faveur du développement durable, dans le cadre son Plan Climat Air Energie Territorial.
 

 

Catégorie de l'actualité
Développement durable