En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Plus près de vous

Le projet

Le projet en bref

Le projet d’extension de la 3e ligne de tramway vise à relier la gare SNCF de Châteaucreux et son quartier d’affaire au pôle multimodal de La Terrasse via le secteur nord de la gare de Châteaucreux, le cœur du quartier du Soleil, le Zénith, la Plaine-Achille, le Technopôle et le pôle sportif stade Geoffroy-Guichard / Étivallière.
Le tout en moins de 15 minutes !


D’une longueur totale de 4,3 km, le tracé comportera 8 stations, dont 6 nouvelles, et permettra de réduire de 26 % le temps de parcours actuel en tramway entre Châteaucreux et La Terrasse.

Le démarrage des travaux est prévu mi 2017, pour une mise en service fin 2019.

> Retrouvez les chiffres clés du projet

Retour sur la concertation préalable

Réunion publique - Décembre 2015

 

Le projet de prolongement de la 3e ligne de tramway a fait l’objet d’une concertation préalable réglementaire du 15 juin 2015 au 20 mai 2016 afin de permettre aux collectivités, institutions, partenaires économiques, associations, commerçants, riverains et usagers de donner leur avis.

> Retrouvez les supports d’information publiés durant la concertation

Un peu d'histoire

Musée des transports - Ancien tramway

Saint-Étienne est la seule ville de France à avoir conservé son tramway historique en centre-ville. Très ancrée dans le quotidien, la ligne aujourd'hui appelée T1 a bénéficié de plusieurs phases de modernisation de l'infrastructure (prolongement au sud vers Solaure et au nord jusqu'au CHU) et du matériel roulant, entre les années 1970 et 2000.

En 2006, une première extension du réseau vers l’Est a été mise en service, entre la gare de Châteaucreux et la place du Peuple, qui s'est accompagnée de l'achèvement de la mise en site propre de la ligne historique, notamment au moyen d'un dédoublement de l'itinéraire entre les places du Peuple et Anatole France, sur le cours Victor Hugo.

Cette extension du réseau est exploitée par 2 lignes complémentaires T2 et T3, reliant Châteaucreux à La Terrasse au nord, et à Bellevue au sud. Elle vient ainsi renforcer la ligne T1. Leur mise en service a permis d'accueillir 22 000 passagers supplémentaires par jour sur le réseau tramway seulement. La création de cette nouvelle infrastructure entre Châteaucreux et la place du Peuple était la première phase d'un projet plus ambitieux visant à prolonger ce nouvel axe fort en direction du secteur nord-est.

Dans le cadre des objectifs du Plan des Déplacements Urbains (PDU), une étude réalisée fin 2014 – début 2015, concernant la réalisation de ce prolongement devant relier Châteaucreux à La Terrasse, a conclu à la nécessité et à la faisabilité générale du projet

D'hier à demain, l'histoire du tramway stéphanois

Saint-Étienne et son tramway, l'histoire d'une reconquête

 

Les enjeux et objectifs du projet

Un projet d'intérêt communautaire

Chaque jour, environ 70 000 non-stéphanois effectuent 81 000 déplacements entrant dans Saint-Etienne (source Enquête ménages – déplacements 2010). Parmi eux, 54 000 trajets proviennent du reste de Saint-Etienne Métropole et 27 000 du reste du bassin de vie (plaine du Forez, Haute-Loire, Pilat).

Le quart nord-est de Saint-Étienne est une destination importante :

  • pour les déplacements entre domicile et travail : le Technopôle représente 3 000 emplois ; le quartier de Châteaucreux, 7 000.
  • S'y ajoutent les grands équipements de la plaine Achille, rayonnant sur le bassin de vie du Sud-Loire, et même au-delà pour les principaux : le stade Geoffroy-Guichard, le Zénith, le parc des expositions, la salle de musiques actuelles (FIL), la nouvelle Comédie, la patinoire et la piscine Raymond Sommet.

En desservant des équipements et des zones d'emploi attractives à l'échelle de la Métropole voir au-delà, le prolongement de la 3e ligne de tramway sera une alternative performante à l'accessibilité automobile actuelle, via les parcs relais ou les pôles d'échanges (TGV, TER, TIL et STAS). Les lignes de tramway actuelles n'irriguent directement que le centre ville de Saint-Étienne et Saint-Priest-en-Jarez.

Pourtant, un quart des trajets comptabilisés sur le réseau tramway a été réalisé par des usagers n'habitant pas la ville-centre : des habitants de la couronne stéphanoise, de l'Ondaine, du Gier et du reste du bassin de vie (Plaine, Haute-Loire, Pilat).

Pour répondre aux besoins des usagers métropolitains, des réflexions sont conduites sur le renforcement de l’offre multimodale qui consistent à favoriser l’accès aux parkings relais dotés d’une tarification commune parking / transport. Pour les voyageurs arrivant en train, une réflexion est également en cours sur l’optimisation de la signalétique et de l’information voyageur entre la SCNF et la STAS.

 

Les 6 grands enjeux du projet


1 – Un projet qui maille le réseau de tramway

Ce projet permettra de relier les deux extrémités du réseau de tramway existant, en contournant le centre ville par l’Est. Il sera exploité comme un prolongement de la ligne T3 et permettra ainsi de sortir le pôle d’échanges métropolitain de Châteaucreux de sa position actuelle de « terminus excentré » par rapport au centre-ville de Saint-Etienne. Il place également le quart nord-est de la ville dans une dynamique métropolitaine, par l’intermédiaire de sa connexion aux trains TGV et TER, et aux réseaux bus TIL (interurbains) et STAS (urbains).

2 – Un projet qui facilite l’intermodalité et le report modal

La desserte par le prolongement de la ligne T3 des trois principaux pôles d’échanges multimodaux de Saint-Etienne (La Terrasse, Châteaucreux et Bellevue) renforce le maillage des transports collectifs « structurants » à l’échelle de tout le bassin de vie Sud-Loire (réseaux STAS, TER, et TIL). Accompagné par la création ou le confortement de parkings relais facilement accessibles depuis le réseau routier de l’agglomération, le prolongement de la 3e ligne de tramway crée en outre de nouvelles possibilités d’intermodalité voiture/tramway.

  • Réseau actuel
  • Réseau futur
Gain de fréquentation

3- Un projet métropolitain au service de votre mobilité quotidienne

Le prolongement de la 3e ligne de tramway au sein du quart nord-est permettra d’amplifier l’usage du tramway par l’ensemble de la population sud-ligérienne, mais aussi par celle de la plaine du Forez.

4- Le tramway, un accélérateur du projet urbain pour le secteur nord-est

Le tramway s'inscrit dans une stratégie de développement urbain globale du secteur nord-est de l'agglomération (création de nouveaux logements, développement économique, aménagement des voiries, requalification des espaces publics, amélioration de l'habitat existant) dans un objectif d'attractivité du territoire.

5- Relier les pôles d’intensité et favoriser les liens inter-quartiers

Le projet a pour objectif de favoriser les liaisons entre les pôles majeurs du projet urbain : le centre-ville, le quartier créatif Manufacture, et le quartier d’affaires de Châteaucreux en plein renouveau (200 000 m² de bureaux et 160 000 m² de logements d'ici 2020). L’enjeu : faire profiter les quartiers périphériques de cette dynamique et renforcer le positionnement du territoire en tant que second pôle eurorégional.

Le projet desservira ainsi les grands équipements d'intérêt communautaire (stade Geoffroy-Guichard, Zénith, qui accueillent respectivement 500 000 et 210 000 usagers par an…) et les zones d'emplois (Technopôle, quartier d'affaires de Châteaucreux, secteur des grandes Halles, qui représentent plus de 10 000 emplois aujourd’hui et devraient atteindre 14 000 emplois demain). Il reliera également tous les équipements de la Plaine-Achille (1 million d’usagers par an), du Parc des Expositions et du parc François Mitterrand (piscine Raymond Sommet, Salle Omnisports…), qui constituent des générateurs réguliers de trafic tout au long de la journée et de la semaine.

L’extension de la 3e ligne de tramway aura pour effet la valorisation, la dynamisation et la densification des quartiers traversés (quartiers du Soleil, du Bardot, du nord de Châteaucreux).
En reliant directement le secteur nord-est au centre-ville, le nouveau tramway participe au renforcement de la ville centre. En proposant des interconnexions efficaces entre tramway et bus, le projet permet également de faire profiter les quartiers limitrophes de cette nouvelle dynamique (Montreynaud, Molina, Pont de l’Âne, Saint-Priest, Villars, Hôpital Nord…)


6- Tramway et design urbain : une vitrine d’innovation et d’attractivité pour le territoire

Une étude design pour « l’élaboration d’une identité du prolongement de la 3ème ligne de tramway » a été lancée au démarrage du projet. C’est le groupement pluridisciplinaire AREP- B-Fluid- Dedale qui a été retenu pour conduire cette étude qui atteint aujourd’hui son objectif : l’élaboration d’un « livre blanc » de préconisations applicables à la nouvelle ligne de tramway et à ses stations.

Il s’agissait d’orienter l’étude sur l’innovation technique aussi bien que sur l’innovation sociale :

  • Aide au choix du tracé et au positionnement des stations en fonction des habitudes observées ; -
  • imaginer les services à offrir aux usagers en station et dans les tramways ;
  • aller au-delà de l’information voyageur grâce à une offre « augmentée », par la multitude d’informations locales et de services…

Cette démarche, qui place le design d’usage et de service au même niveau que le design produit confirme l’engagement de notre Métropole et de la Ville de Saint-Etienne labellisée Ville UNESCO de Design dans les pratiques d’expérimentation et de prototypage, vecteurs d’innovation, d’attractivité et d’image pour l’ensemble du territoire.

Le tracé

Forts de la concertation préalable menée sur le projet de juin 2015 à mai 2016, les élus de la Communauté Urbaine de Saint-Etienne Métropole ont pris en compte les nombreuses propositions et interrogations du public pour arrêter le tracé du prolongement de la 3e ligne de tramway.

Ce tracé de 4,3 km, approuvé en mars 2016, combine le meilleur des scénarios envisagés en matière de desserte des équipements, de lisibilité et de temps de parcours attractif.

Le tracé reliera la gare de Châteaucreux à la rue Bergson via le secteur nord de la gare, le cœur du quartier du Soleil, le Zénith et la Plaine Achille, le Technopôle et le pôle sportif Geoffroy-Guichard/Étivallière.

Plus précisément, le tramway empruntera le pont du Soleil, la rue Soulié, la rue Colonel-Marey, le chemin du Bardot, les boulevards Fauriat et du 8 Mai 1945, la rue Scheurer Kestner jusqu’au Zénith au niveau du carrefour avec la rue Servanton (sans passer sous la trémie).

Il traversera ensuite l'ancienne voie ferrée (première voie ferrée d’Europe continentale) transformée en voie verte, empruntera la rue de la Robotique, la rue de la Presse, l’esplanade Bénévent et longera la rue de l’Innovation.

Il passera ensuite au sud du stade Geoffroy-Guichard – allée Durkovic, longera les parkings existants devant le stade de l’Etivallière pour finir son parcours par la rue Claude-Odde avant de se raccorder au réseau actuel rue Bergson.

Les stations

L’objectif de Saint-Etienne Métropole est de réaliser des « stations ambassadrices du tramway » dans l’espace urbain. Lieu de contact entre l’usager et la ville, elles seront performantes pour les voyageurs et tournées vers les quartiers dans lesquels elles sont implantées. Elles font partie intégrante de la démarche design innovante lancée par Saint-Etienne Métropole. 

Le tramway sera doté de 8 stations, dont 6 entièrement nouvelles, soit une station tous les 620 m en moyenne. Leur localisation a été envisagée au regard des secteurs d’habitat, des activités et des lieux les plus fréquentés.

En matière d’équipement, les nouvelles stations disposeront d’un mobilier moderne et confortable (abris, sièges et appuis, distributeurs de titres de transport, écrans d’information, caméras de vidéosurveillance…). Elles permettront une connexion Wifi accessible à tous avec des applications dédiées et utiles pendant le temps d’attente en station.

Le calendrier

Calendrier de l'opération

Les acteurs du projet

Saint-Etienne Métropole, maître d’ouvrage du projet

Saint-Etienne Métropole est l’autorité organisatrice des transports urbains de la Métropole stéphanoise. A ce titre, elle définit la politique générale des transports collectifs et coordonne les actions menées par son délégataire exploitant du réseau, la STAS.
Saint-Etienne Métropole assure la maîtrise d’ouvrage du projet : elle porte et finance la réalisation de l’infrastructure. Elle en définit les objectifs, le calendrier et le budget et veille à sa bonne réalisation.

La STAS, exploitante du réseau de transport

Filiale du groupe Transdev, TPAS (Transports Publics de l’Agglomération Stéphanoise) gère et exploite, pour le compte de Saint-Etienne Métropole, le réseau de transport de l’agglomération stéphanoise sous la dénomination « STAS » (Société de Transport de l’Agglomération Stéphanoise).

EGIS Rail, maître d’œuvre du projet

La maîtrise d’œuvre du prolongement de la 3ème ligne a été attribuée au Groupement Egis Rail -atelier Villes & Paysages-Atelier des Vergers-SEITT.
Ses missions portent sur la conception et le suivi des travaux de la globalité des aménagements nécessaires à la réalisation du projet : le système de transport (voie ferrée, énergie, signalisation…) et les aménagements urbains (voirie, éclairage, espaces verts…). Elles ont débuté lors de la phase d’études préliminaires et se termineront en même temps que la réception des travaux.


TRANSAMO, assistant au maître d’ouvrage

L’assistant au maître d’ouvrage (AMO) a pour mission d’accompagner Saint-Etienne Métropole dans le pilotage de l’opération (suivi des calendriers, des procédures…) et dans le suivi technique du projet. Transamo est une société spécialisée dans le pilotage de projets de transports.

Retour à l'accueil du site

Saint-Etienne Métropole
2 Avenue Grüner - CS 80257 42006 Saint-Etienne Cedex 1
Tél 04 77 49 21 49
Fax 04 77 49 21 40

Désormais Saint-Etienne Métropole est aussi sur votre mobile !
Rendez vous sur mobile.saint-etienne-metropole.fr ou flashez ce code >

Saint-Etienne Métropole c’est aussi sur votre mobile : http://mobile.saint-etienne-metropole.fr